La terre est une grande marmite, et les hommes sont la viande


Accueil > Publications > L’exportation d’eau annulée

L’exportation d’eau annulée

publié par Admin, le lundi 1er février 2010

L’Express de Madagascar - 06 nov 2009

L’exportation d’eau vers l’Arabie Saoudite n’aura pas lieu, du moins cette année. Le ministère de l’Eau vient d’annuler le projet de vente d’eau du fleuve Faraony, dans le sud-est, concocté depuis plusieurs mois.
« Le ministère ne pourra procéder tout seul à sa conclusion sans l’adhésion des Malgaches. D’où la décision de l’annuler », explique Nirhy Lanto Andriamahazo, ministre de l’Eau. Il souligne que des détails techniques ont conduit à cette décision.
Le ministre affirme pourtant que ce projet a été longuement pensé. Les prospecteurs arabes sont même venus à Madagascar pour voir de près son aboutissement. Pour l’autre projet de vente d’eau dans le nord-est vers le Golfe Persique, l’étude est en cours.
Depuis sa naissance, le parti vert Hasin’i Madagasikara a contesté ces projets ministériels de vente d’eau. Maintes fois, celui-ci les a dénoncés, sous prétexte que l’eau figure parmi les ressources périssables et doit être conservée.
La population bénéficiaire de ce projet de vente d’eau est divisée par cette décision ministérielle. Certaines populations pensent que l’exportation aurait rapporté des revenus pour assurer leur développement local. D’autres s’estiment satisfaits en annonçant que Madagascar n’est pas en mesure de vendre ses ressources rares.
Car beaucoup de nos gens ne bénéficient même pas d’eau potable.

Fanja Saholiarisoa
Date : 06-11-2009


© Collectif pour la Défense des Terres Malgaches | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.