Categories

Accueil > Newsletter > Newsletter n°143

5 septembre 2020
Admin 2

Newsletter n°143

français Malagasy

LES COMMUNAUTES DE VOHILAVA - MANANJARY NE DOIVENT PAS ENCORE ETRE PUNIES A CAUSE DE L’IMPUNITE DE LA SOCIETE M.L.S.G

Depuis le mois d’Août 2018, les représentants des communautés concernées par l’exploitation aurifère de la société Mac Lai Sime Gianna (M.L.S.G.) à Vohilava dans le district de Mananjary avaient adressé une plainte au Ministère des Mines et du Pétrole pour exiger la fermeture définitive du site d’exploitation aurifère de cette société et l’enlèvement de ses machines d’exploitation de la rivière Isaka.

Cette plainte était motivée par la reprise des opérations de cette société en toute impunité, malgré plusieurs manifestations populaires de protestation contre cette exploitation aurifère qui ont abouti à la fermeture du site par la Police des Mines le 30 décembre 2017. Malheureusement, la rencontre prévue avec la Direction Inter-régionale des Mines de Fianarantsoa le 09 octobre 2018, en réponse à cette requête, a été annulée au dernier moment et n’a jamais eu lieu.

Les récents évènements à Vohilava nous montrent qu’en dépit des appels de la société civile et des communautés concernées dans leur Communiqué du 15 octobre 2018 (1), la société Mac Lai Sime Gianna (M.L.S.G.) continue à bénéficier d’une totale impunité au détriment des droits fondamentaux de ces communautés dont les voix continuent à être ignorées. En effet, la société M.L.S.G. a repris ses activités en toute liberté, malgré les effets catastrophiques maintes fois dénoncées de ses opérations sur l’environnement, la santé et les moyens d’existence de la population locale. De surcroît, la société déclare être en possession de toutes les autorisations nécessaires à cet effet, en dépit du flou qui les entourait (2) en 2018, et des doutes sérieux qui planent encore quant aux moyens par lesquels elles ont été obtenues.

Les signataires du présent Communiqué réitèrent leur appel urgent au Gouvernement :

  • à prendre en considération les demandes légitimes et les droits fondamentaux des communautés de Vohilava, et à mettre fin à l’impunité de la société M.L.S.G. en fermant définitivement l‘exploitation aurifère de ladite société qui ne contribue aucunement au développement local de la région, contrairement aux affirmations de ses promoteurs ;
  • à systématiquement intégrer dans sa politique de développement à tous les niveaux et dans tous les secteurs, les principes internationaux relatifs au droit au développement qui est un droit humain inaliénable de tous les Malagasy, y inclus le principe de consentement préalable, libre, éclairé et continu des communautés affectées, en vertu des engagements pris par l’Etat Malagasy à travers la ratification des différents instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme, en l’occurrence la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ainsi que le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels ;
  • à améliorer la prise en compte des intérêts de la population et la considération des droits humains en général face aux manifestations populaires qui deviennent de plus en plus récurrentes dans différentes régions du pays en raison de la dégradation des conditions de vie des communautés défavorisées ;
  • à agir d’urgence pour que ces communautés ne soient pas en plus victimes de représailles qui pourraient envenimer davantage la situation, dans un contexte où l’ensemble de la population locale subit déjà les impacts désastreux de la crise sanitaire du COVID 19.

Le 04 septembre 2020

Centre de Recherches et d’Appui pour les Alternatives de Développement - Océan Indien (CRAAD-OI) : craad.madagascar@gmail.com ; http://craadoi-mada.com

Collectif pour la défense des terres malgaches – TANY patrimoine.malgache@yahoo.fr ; http://terresmalgaches.info

Plate-Forme Nationale des Organisations de la Société Civile de Madagascar – VOIFIRAISANA (PFNOSCM/VOIFIRAISANA) plateformeosc@gmail.com ; Facebook : Pfnoscm Madagascar

Références :

(1) http://craadoi-mada.com/non-a-la-persistance-de-limpunite-de-la-societe-m-l-s-g-et-au-mepris-des-autorites-etatiques-a-legard-des-demandes-legitimes-et-des-droits-des-communautes-de-vohilava/

(2) http://www.mada24.net/25/05/2018/exploitation-aurifere-a-vohilava-mananjary-de-la-manipulation-a-des-suspicions-de-corruption-les-orpailleurs-facent-au-geant-mac-lai-gianna/